les lois de vie

463cdf52677017a_fileComment harmonisons-nous avec la vie?
Lors de mes trouvailles, je suis tombée sur un document intéressant sur les lois de la vie.
La 1ere : Posséder la simplicité d’un enfant. Savoir s’exprimer spontanément. Lorsqu’on ne possède pas la simplicité invoquée projette une image fausse de soi, on dupe les autres et soi-même.
2e : Avoir la joie de vivre. C’est un état d’être. C’est la faculté de découvrir ce qui est bon et beau dans le quotidien. C’est une façon de vivre, d’apprécier la vie.
3e : être miséricordieux pardonner pour se libérer. Pê difficile . l’expression «œil pour œil, dent pour dent» pardonner nous permet de nous libérer de sentiments négatifs qui nuisent à notre évolution.


pardonner

4e : être compréhensif : à la base de tous conflits, une forme d’incompréhension engendre la peur et la frustration qui dégénèrent en colère. Il faut avouer qu’avant de tout comprendre ou d’être compris des autres, il faut se comprendre soi-même. C’est aussi faire preuve de tolérance envers les autres.
5e : Posséer la pureté d’intention, c’est une question d’honnêteté. Quelqu’un qui possède la pureté d’intention agira sans égoïste , sans calcul, et surtout sans désir de tromper les autres.
6e : Être positif à 100%. L’acceptation de soi et des autres. Comment peut-on être positif à 100% lorsqu’on est réaliste ? C’est vivre en harmonie avec soi-même et les autres.
7e : Être généreux de sa personne et de ses biens. ;… Au-delà des sous… peut aussi impliquer le don de son temps pour une cause, doit se faire dans la joie et la simplicité. Peut emprunter toutes les formes de sentiments, de paroles, et de gestes.
8e : Être totalement libre de préjugés, essayez de comprendre les raisons qui nous font entretenir ceux-ci. Certains sont familiaux. C’est une arme à deux tranchants. Comment réagiriez-vous si vous étiez victime de préjugés ?


justice_marteau

9e :  Posséder le sens de la justice. Quelle justice? L’exercice est devoir considérer comme une façon de reconnaître ce qui est équitable pour nous et les autres à travers les systèmes tous faits et pensés.
Ne faut pas oublier de distinguer le niveau d’évolution de chacun. Comment percevons-nous notre propre niveau? L’évolution ne connaît ni de limites et ni de frontière. Nous pouvons choisir avec qui nous nous associons. Soit l’ouverture d’esprit et notre degré de réceptivité.

Commentaires Facebook