Quelle blessure ?

2dd63dd30fe173c_file Saviez-vous que la douleur physique est généralement acceptable socialement que la douleur psychique ?
Regardez, la preuve est que nous consultons plus souvent les médecins et les naturopathes que les experts en psychologie.

hommetristeEt pourtant, nous avons tous une souffrance affective. Nous la refoulons plutôt que de l’accepter. Le résultat de tout ça est qu’elle influence nos actions, nos choix, nos décisions, et ce, à notre insu. C’est la conséquence de notre propre monde intérieur.
Notre petit cœur souffre en silence. Elles intensifient, car nous n’avons pas identifié nos blessures du cœur. Comment peut-on identifier les blessures ? Quelles en sont les causes ? Qu’est-ce qui dans le passé a blessé votre cœur ?
Est-ce l’humiliation ? L’abandon ? Le rejet ? La trahison ? La dévalorisation ? L’indifférence ? Je vous encourage à répondre.
Vous savez qu’une blessure est une affection sérieuse que vous avez subie dans le passé. Cela a laissé en vous des marques profondes par de petits événements significatifs émotionnels répétés. Cela entraîne une modification de la structure d’une partie du psychisme. Bref, nous survivons à nos blessures, car nous choisissons de nous défendre pour survivre à celles-ci. La marque qu’elle nous a laissée influence nos comportements et notre vie affective.

coeur_pansementQuels sont les mécanismes lorsque vous êtes profondément blessé. Quels sont les mécanismes de réactions utilisez-vous ?
Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réactions à la blessure. Essayez de les accueillir, et ce, sans jugement. Il ne faut pas oublier qu’elles ont assuré votre survie psychique jusqu’à maintenant. Essayer de les identifier. Cela peut vous motiver à prendre en charge vos émotions, vos besoins de ce qu’elles sous-tendent.
Petit exercice : Écrivez 3 mots que vous associez au mot victime et changez ces mots qui ont une résonance positive.
Soyez résilient. Nous possédons tous de ressources pour créer une vie heureuse.

Commentaires Facebook